Math-Linux.com

Knowledge base dedicated to Linux and applied mathematics.

Accueil > News > Trading automatisé sous Linux

Trading automatisé sous Linux

Je vous propose ici une courte introduction au trading en ligne et en particulier les différentes possibilités offertes par les plateformes de trading sur le web.
Bonne lecture !

Pré-requis Linux

Là où précédemment Windows avait le monopole, il est désormais parfaitement possible aujourd’hui d’opérer sur des plateformes de trading et de passer des ordres sur son smartphone Android ou depuis n’importe quel système Linux.

En effet, historiquement il existait des clients lourds mais désormais les clients sont directement intégrés à travers des applicatifs web. Un simple navigateur ou browser Web tels que Brave, Chrome ou Firefox est suffisant. Quand bien même vous souhaiteriez retrouver un client Windows sous votre OS préféré, vous pouvez utiliser Wine.

Par exemple sous Ubuntu :

wget -nc https://dl.winehq.org/wine-builds/Release.key
apt-key add Release.key && apt-add-repository https://dl.winehq.org/wine-builds/ubuntu/
apt-get update && apt-get install --install-recommends winehq-stable

Dès lors vous pouvez même utiliser des clients tels que Metatrader sous Linux alors qu’ils sont initialement prévus pour Windows.

Les plateformes de trading sous Linux

Les plateformes de trading en ligne bénéficient d’outils puissants pour étudier les différents signaux de trading. Je vous propose ici une courte introduction aux possibilités offertes par ce type de plateformes.

Qu’est ce qu’une plateforme en ligne de trading ?

Une plateforme en ligne de trading est un système automatisé permettant de passer des ordres de bourse tels que :

- Les ordres prioritaires dit à la meilleure limite.
Vous achetez 1000 actions Boeing pour un ordre d’achat à l’ouverture des marchés asiatiques. Si l’action est à 270 Dollars, l’ordre sera passé à ce prix.

- Les ordres au marché.
Comme précédemment pas de fixation du prix. L’ordre est prioritaire sur l’ensemble des ordres boursiers. De ce fait, il est possible que cet ordre soit exécuté en une suite d’ordres de différents prix. Vous achetez 1000 actions Boeing. L’action est à 260 Dollars. Il est alors possible que l’ordre soit défini comme suit :
 800 actions à 260 Dollars
 200 actions à 263 Dollars.
Ce qui peut-être un inconvénient en cas de forte volatilité, c’est à dire une forte variation de la valeur de l’action.

- Les ordres à cours limité.
Vous achetez 1000 actions Boeing pour un ordre d’achat à cours limité à 260 Dollars. L’ordre est alors exécuté si et seulement si le cours de l’action est inférieure ou égale à 260 Dollars.

- Les ordres stop loss.
Un ordre stop loss s’utilise généralement à la vente. Cela permet de contrôler une baisse du cours. Vous détenez 1000 actions Boeing achetées à 250 Dollars. Le cours actuel est à 270 Dollars. Vous pouvez alors décider de revendre vos actions à 260 Dollars, vous passez alors un ordre de stop loss de telle manière à sécuriser vos bénéfices.

- Les ordres à plage de déclenchement.
Dans le même principe que les ordres stop loss, ce type d’ordre permet de définir une borne inférieure et supérieure. La limite supérieure à l’achat par exemple et une limité inférieure à la vente.

Modes d’utilisation des plateformes de trading

En général, ces plateformes en ligne permettent de passer les ordres précédemment cités à l’aide d’intermédiaires financiers. Une fois inscrit sur ce type de plateformes, il existe généralement deux types de comptes :
- un compte démo pour vous entrainer avec de l’argent virtuel. Ce mode permet entre autre de vous familiarisez avec les outils de la plateforme.
- un compte réél afin d’opérer de véritables ordres tels que décrits précédemment.

Ce mode réel nécessite quelques connaissances. En outre, il ne s’agit pas là de faire des paris, mais plutôt d’étudier des opportunités d’achats, de ventes ou d’ordres spécifiques.

Pour se faire, il est nécessaire :
- d’étudier l’historique financier relativement à l’entreprise pour laquelle vous souhaitez acheter des actions. Disons qu’il s’agit d’étudier la santé de l’entreprise et de son actualité.
- d’étudier les graphiques. C’est ce qu’on appelle communément les différents signaux de trading.

Qu’est ce qu’un signal de trading ?

C’est en gros l’opportunité d’achats, de ventes ou d’ordres spécifiques. C’est un peu comme lorsque vous recevez une notification ou un mail sur votre smartphone. Il s’agit d’une information vous recommandant d’agir à l’achat ou la vente.

Il existe des signaux de trading sous différentes formes :

 automatisée. Un robot ou un programme vous recommande une action précise suite à une analyse technique réalisée
 personnelle. Un ou plusieurs conseillers techniques vous offrent une analyse ou un service associé en fonction de votre portefeuille. Cette analyse peut-être quotidienne ou hebdomadaire.
 d’analyse propre.

Dans ce dernier cas, vous étudiez vous-même la stratégie à adopter à l’aide d’outils techniques mis à disposition :
- RSI

- MACD

- Re-tracements Fibonnaci

- Bandes de Bollinger

- Nuages Ichimoku Kinko Hyo

L’analyse de ces indicateurs vous permettent de trouver l’opportunité et a fortiori le signal d’achat ou de vente.

Conclusion

Vous avez désormais les outils nécessaires pour débuter ou vous intéresser au trading en ligne. Investissez avec prudence, tout en prenant le temps de vous informer et d’analyser les cours. Pour se faire, il faut s’armer d’une certaine patience et étudier systématiquement les signaux relativement aux éléments que nous avons évoqués précédemment.

Les images de cet article sont issues de Wikipédia.

Dans la même rubrique

  1. ALTOSPAM la solution française anti-spams
  2. mon-set-up-gaming.fr solutions informatiques pour le gaming
  3. Ecran bleu Windows : quelles sont les solutions ?
  4. François Truffaut sur Netflix
  5. Manatime : Logiciel de gestion des congés payés
  6. Trading automatisé sous Linux